cuve

cuve

cuve [ kyv ] n. f.
XIIe; lat. cupa 1. coupe
1Grand récipient de bois ou de maçonnerie utilisé pour la fermentation du raisin. cuveau, cuvée. Cuve à vin. Retirer le moût des cuves.
2Récipient de forme analogue, servant à divers usages industriels. Cuve de teinturier, de blanchisseur. baille, baquet, échaudoir. Cuve à tanner. (Intégré à un appareil) La cuve d'un lave-vaisselle, d'un réfrigérateur. Papier de luxe à la cuve.
Photogr. Cuve à laver; cuve à développement. 1. bac. Chim. Cuve à mercure.
3Réservoir. Cuve à mazout. citerne.

cuve nom féminin (latin cupa, barrique) Grand récipient servant à différents usages dans l'industrie. Petit réservoir pour produit pétrolier, généralement enterré. Grand récipient servant au stockage des produits liquides, à la fabrication du vin, de la bière, du cidre, etc. Chimie Récipient contenant de l'eau ou du mercure qui sert à recueillir et transvaser les gaz. Marine Réservoir indépendant de la coque et destiné à recevoir de la cargaison liquide. Citerne dans un navire méthanier ou transportant du gaz liquéfié. Équipements ménagers Partie intérieure d'un appareil ménager (lave-vaisselle, réfrigérateur, etc.). Métallurgie Partie principale de certains types de fours métallurgiques, comprise entre les tuyères et le gueulard et comprenant la zone de fusion. Œnologie Cuve close, cuve métallique fermée, pouvant supporter une certaine pression, pour vins mousseux. Photographie Récipient servant au développement des émulsions photographiques. ● cuve (expressions) nom féminin (latin cupa, barrique) Cuve baptismale, synonyme de fonts baptismaux. Papier à la cuve, papier fabriqué manuellement feuille par feuille. ● cuve (synonymes) nom féminin (latin cupa, barrique) Petit réservoir pour produit pétrolier, généralement enterré.
Synonymes :
Liturgie. Cuve baptismale
Synonymes :

cuve
n. f.
d1./d Grand récipient servant à la fermentation du vin, de la bière, etc.
d2./d Grand récipient à usage ménager ou industriel. Cuve à mazout. Cuve de teinturier, de photographe.
d3./d METALL Dans un haut fourneau, tronc de cône évasé vers le bas, dans lequel s'effectue la réduction du minerai.

⇒CUVE, subst. fém.
A.— Récipient généralement de grande taille, installé durablement en un lieu, et dans lequel s'opère une modification du contenu.
1. VITICULTURE
a) Grand réservoir cylindrique fait généralement de douves cerclées de fer, utilisé pour la fermentation du raisin. Cuve de bois, cercler une cuve. Le vin nouveau qui fait sauter la bonde des cuves (FLAUB., Tentation, 1856, p. 630) :
1. ... à l'entour des villages déjà des capiteuses senteurs de moût emplissaient l'air. Parmi les rires et les chants, de jeunes hommes, pieds nus, jambes nues, foulaient les raisins dans les cuves...
GIDE, Feuillets d'automne, 1949, p. 1108.
SYNT. Grande cuve, cuve ronde; réparer une cuve, mettre en cuves.
Expr. Les cépages de cuve, la viticulture de cuve (LEVADOUX, Vigne, 1961, p. 36, 58). Production de raisins destinés à la fabrication du vin.
P. métaph. Toute une humanité en travail, la cuve énorme où fermentait le vin de l'avenir (ZOLA, Paris, t. 2, 1898, p. 154). Cette grande cuve obscure où bouillonnaient les passions et la rangée de monstres que nous étions (GUÉHENNO, Journal « Révol. », 1938, p. 169).
b) P. méton. Contenu d'une cuve. Cuve bouillonnante. Un bouillonnement de cuve qui fermente (MARTIN DU G., Barois, 1913, p. 287).
P. métaph. Quinet, tout enivré de houblon, nous brasse des cuves de poésie (SAINTE-BEUVE, Poisons, 1869, p. 115).
2. Récipient plus ou moins important, parfois intégré à un dispositif plus complexe, servant à divers usages ménagers ou industriels.
a) Usuel
Cuve à mazout, à essence. Récipient métallique, souvent enterré, servant à entreposer des produits pétroliers. Une cuve de pétrole abandonnée (FLAUBERT, Salammbô, t. 1, 1863, p. 112).
Cuve à photographie, à développement. Récipient servant au développement des clichés photographiques (cf. ROB. et cuvette). Synon. bac.
Cuve à eau, à mercure. Vases rectangulaires permettant le travail de manipulation des gaz. Souvent Pouchet, dans ses expériences, s'était servi de la cuve à mercure pour y pratiquer la manipulation de ses flacons (J. ROSTAND, Genèse vie, 1943, p. 117).
b) Usages industr.
BRASSERIE. Récipient dans lequel on prépare, on fait germer le grain. Cuve matière, cuve mouilloire (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 239, 100). Cuve guilloire (WURTZ, Dict. chim., t. 1, 1er vol., 1869, p. 595).
ÉLECTRONIQUE
Cuve électrolytique. ,,Machine de synthèse mathématique pour les problèmes de répartition de champs électrique dans les lentilles électroniques`` (Électron. 1963-64).
Cuve à ultra-sons. ,,Cuve remplie de mercure ou d'alcool qui sert de ligne à retard dans certaines machines électroniques`` (Électron. 1963-64).
INDUSTR. MÉTALL. Partie creuse d'un dispositif industriel contenant généralement un liquide, et plus particulièrement, partie centrale et cylindrique d'un haut fourneau comprise entre les tuyères et le gueulard et comprenant la zone de fusion. Cuves monobloc des grandes usines; remplir la cuve avec une matière régénérée :
2. Le courant de gaz entrant dans la cuve se partage en deux : la moitié du volume total traverse la couche inférieure de matière de haut en bas, l'autre moitié la couche supérieure de bas en haut. Ce sont les cuves compound très employées en Allemagne.
QUÉRET, Manuel de l'industr. du gaz, 1923, p. 148.
♦ Autres récipients de fonte, de métal inoxydable, de ciment, dans lesquels s'effectuent diverses opérations industrielles. Cuves de décantation (BRUNERIE, Industr. chim., 1949, p. 11). Cuves de décrassage (BARNERIAS, Aciéries, 1934, p. 194). Cuves d'épuration (CHARTROU, Pétroles nat. et artif., 1931, p. 184). Cuves de fermentation (Industr. fr. brass., 1955, p. 9). Cuves de stockage (Industr. conserves, 1950, p. 8).
PAPET. Papier de cuve, à la cuve. Papier fait à la main. Le papier de Hollande rentre dans la catégorie des papiers faits à la main et dits de cuve (E. LECLERC, Nouv. manuel typogr., 1932, p. 548).
TANN., TEINTURERIE. Tanner en cuve, teindre en cuve. Cuve passant ses cuirs à la cuve voisine plus élevée dont elle reçoit, par contre, du jus (BÉRARD, GOBILLIARD, Cuirs et peaux, 1947, p. 74).
Cuve d'Inde. Celle où l'on teint à froid et dans laquelle on ne fait pas entrer de pastel (cf. BERTHOLLET, Art teint., t. 2, 1804, p. 77).
Teinture à la cuve. Teinture à l'indigo (cf. OVIO, Vision coul., 1932, p. 213).
B.— P. anal. ou p. métaph.
1. ARCHÉOL. Cuve baptismale. Récipient de pierre posé sur un pilier central ou sur quatre colonnes et servant de fonts baptismaux. La cuve de pierre où Jeanne d'Arc fut baptisée (BARRÈS, Cahiers, t. 6, 1907-08, p. 125).
Cuve reliquaire. Châsse (d'apr. Archéol. chrét. 1914).
Cuve funéraire. Sarcophage de pierre. Longues cuves de marbre blanc (A. FRANCE, Puits ste Claire, 1895, p. 60).
2. AVIAT. Habitacle d'un avion de chasse. Un mitrailleur de cuve. Le froid entrait par l'ouverture de la cuve (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 814).
3. LITT. Espace creux habité ou non mais très plein et souvent agité. Cette cuve immense de la mer dont les bords ne se laissent qu'à peine apercevoir (BAUDEL., Poèmes prose, 1867, p. 169). Hier, séance de la Chambre. Depuis combien d'années ne m'étais-je penché sur cette cuve (MAURIAC, Bloc-notes, 1958, p. 101).
Rem. La docum. fournit le subst. fém. cuvelle. Petite cuve. Rincer les draps dans la cuvelle (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 10).
Prononc. et Orth. :[ky:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. XIe s. cuve (Gloses de Rashi, éd. A. Darmesteter et D.-S. Blondheim, n° 298); XIIe s. cuvhe (Gl. Tours, 330 ds T.-L.). Du lat. class. cupa « grand vase en bois, tonneau ». Fréq. abs. littér. : 319. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 259, b) 635; XXe s. : a) 579, b) 442. Bbg. VINCENT (A.). Les N. d'objets creux comme n. de lieux. Mél. Dauzat (A.). Paris, 1951, pp. 385-396.

cuve [kyv] n. f.
ÉTYM. XIe; cuvhe, XIIe; du lat. cupa (la var. cuppa a donné coupe).
1 Grand récipient (de bois ou de maçonnerie, de béton, de métal…) utilisé pour la fermentation du raisin, la conservation du vin. || Les douves d'une cuve en bois. || Cercler une cuve. || Cuve émaillée. || Retirer le moût des cuves. || Ensemble des cuves. Cuvage (ou cuvaison). || Cépages, viticulture de cuve : production de raisin destiné à faire du vin.Cuve close : cuve métallique fermée.
1 Parmi les rires et les chants, de jeunes hommes, pieds nus, jambes nues, foulaient les raisins dans les cuves.
Gide, Feuillets d'automne, in Journal, 1939-1949, Pl., p. 1108.
2 Les cuves les plus généreuses ont leur lie.
Hugo, Quatre-vingt-treize, II, III, I, 5.
tableau Noms de récipients.
Par métaphore. || « Toute une humanité en travail, la cuve énorme où fermentait le vin de l'avenir » (Zola, Paris, t. II, p. 154, in T. L. F.).
Par métonymie. Contenu d'une cuve. Cuvée.
Loc. || Fond de cuve. || Fossé à fond de cuve, à parements verticaux.
2 Grand récipient de forme analogue. Bassine; bac, citerne. || Cuve portative. || Cuve fixe. || Porter, transporter une cuve. || Cuve à mazout, à pétrole. || La cuve est vide.Cuve à lisier (agric.). || Cuve de brasseur. Brassin. (Techn.). || Cuve-matière : chaudière munie d'un agitateur où se fait le premier mélange de malt (des cuves-matières). || Cuve filtrante; cuve-filtre, dans laquelle on sépare le moût des drêches (des cuves-filtres).Cuve à teinture. Loc. || Teindre en cuve, à la cuve.
Cuve de papetier. || Papier de cuve, à la cuve, fait à la main.
Photogr. || Cuve à laver; cuve à développement.En gravure. || Cuve à morsure (bains d'acide).Chim. || Cuve à eau, à mercure.Phys. || Cuve électrolytique, contenant un électrolyte de faible conductivité servant à déterminer la répartition des champs électriques dans les lentilles électrostatiques ou électroniques.
tableau Vocabulaire de la chimie.
Cuve de… (suivi d'un nom d'action précisant la nature de l'opération qui s'y fait). || Cuve de décantation, d'épuration, de fermentation, de stockage.
Spécialt. Cuve de stockage, de transport, à bord d'un véhicule, d'un navire.
Récipient intégré à un dispositif. || Cuve d'un réfrigérateur. || La cuve d'un lave-vaisselle.
Partie creuse (d'un dispositif). || La cuve d'un haut-fourneau. || Cuve monobloc. || Four à cuve.Cuve de carburateur : partie du carburateur qui reçoit l'essence et dans laquelle le débit en est réglé.
Par métaphore. || « Cette cuve immense de la mer » (Baudelaire, Poèmes en prose, p. 169, in T. L. F.).
3 Cuve baptismale. Fonts (baptismaux). || Cuve funéraire : sarcophage de pierre.
4 Techn., archéol. Lame de fer frettée servant à la construction des pièces d'artillerie (XIVe-XVe siècles).
5 Vx. Habitacle d'un avion (Malraux, l'Espoir, in T. L. F.). Cockpit.
DÉR. Cuvage, cuveau, cuvée, cuveler, cuver, cuvette, cuvier.
COMP. Décuver, encuver. Pied-de-cuve, plate-cuve.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cuve — cuve …   Dictionnaire des rimes

  • cuvé — cuvé …   Dictionnaire des rimes

  • Cuve — Cuve …   Deutsch Wikipedia

  • cuve — CUVE. s. f. Grand vaisseau qui n a qu un fond, & dont on se sert ordinairement à fouler la vendange. Il se dit aussi de quelques autres vaisseaux à peu prés de mesme nature dont on se sert pour faire de la biere, pour se baigner, & pour divers… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cuve — Saltar a navegación, búsqueda Cuve País …   Wikipedia Español

  • cuve — CUVE. s. f. Grand vaisseau, communément de bois, qui n a qu un fond, et dont on se sert ordinairement à fouler la vendange. Il se dit aussi de quelques autres vaisseaux à peu près de même nature, dont on se sert pour faire de la bière, et pour… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cuvé — cuvé, ée (ku vé, vée) part. passé. Le vin trop cuvé sent la rafle. •   Ces gens qui, leur boisson cuvée...., LA FONT. Fér.. •   Assez souvent d un vin bien pris et mal cuvé Je vous ai vu le chef plus lourd qu à l ordinaire, REGNARD Ménechmes, I,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cuve — Cuve, Il vient de Cupa, p, in v. Cuves dedans lesquelles on porte la vendange au pressoir, olives, et semblables, Labra vinaria. Une cuve à cuver la vendange, Cupa. La cuve dedans laquelle le vin du pressoir se recueille, Lacus …   Thresor de la langue françoyse

  • cuve — (ku v ) s. f. 1°   Grand vaisseau de bois qui n a de fond que d un côté, composé de douves, lié avec des cerceaux en bois ou en fer, et dans lequel se met la vendange. La cuve de Clairvaux passait pour tenir quatre cents muids. •   Les celliers… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cuve — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une cuve désigne un grand récipient ouvert ou fermé, utilisé pour la fermentation du raisin, et, par extension, de manière générale, tout récipient en… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”